Les data musicales en disent plus sur les préférences de votre audience que toute autre mesure traditionnelle.

Les data musicales permettent aux radios de comprendre exactement quelles titres leurs auditeurs préfèrent. En matière d'études de marché, les méthodes traditionnelles telles que la recherche en call-out et les tests musicaux en auditorium (ou AMT) continuent d’être utilisés. Cependant, comme de plus en plus de radiodiffuseurs découvrent l'impact des data de streaming sur la consommation, nous commençons à voir une évolution vers cette nouvelle source d'information - et nous pensons qu'elle deviendra la norme dans un avenir proche.     Voici pourquoi vous devriez faire le pas dès aujourd'hui.  

Qu'est-ce qu'une donnée musicale ?

Chaque fois que vous vous connectez à Pandora, écoutez une chanson sur Spotify ou synchronisez votre téléphone avec iTunes, ces activités laissent des data.    Ces data sont capturées dans ce que l'on appelle l'empreinte digitale.  L'empreinte digitale peut être propre à un individu en raison de ses appareils, applications, paramètres et habitudes d'utilisation uniques.    Les data de streaming donnent un aperçu qualitatif de l'attitude des auditeurs à l'égard des titres dans les jours qui suivent leur sortie.  Ces flux d’auditeurs vous permettent de comprendre ce que les consommateurs pensent des chansons dès qu'elles sont disponibles et que les utilisateurs des médias sociaux commencent à en parler. 

Qu'est-ce qui est si important dans toutes ces empreintes numériques ?

Les radio peuvent comprendre dans quelle mesure leurs choix de titres parviennent à toucher les auditeurs et mieux élaborer leur playlist en fonction de ces data.  Cela les aide à augmenter les taux d'écoute et les recettes publicitaires en rendant la programmation plus intelligente.    En utilisant ces data, les radios ajustent leur playlist pour répondre aux gouts de leur public sans avoir à supporter des coûts énormes. Ce qui leur donne l'avantage sur leurs concurrents qui n'ont pas encore fait la transition vers une programmation basée sur les data musicales. 

La recherche sur le streaming est plus proche du véritable comportement de votre audience.

Les méthodes traditionnelles d'évaluation de la musique, comme les “call-out” et les tests musicaux en auditorium, sont fastidieuses et peu pratiques.  Elles ne reflètent pas non plus de manière adéquate le comportement d'écoute réel.    Si vous voulez en savoir plus sur ce que votre public consomme réellement, il est temps de sortir de ces concepts dépassés. Nous expliquons ci-dessous pourquoi les data de streaming sont devenues la nouvelle référence en matière d'études de marché.

Il ne fait aucun doute que les services de streaming comme Spotify, TikTok et Shazam ont transformé la façon dont les gens découvrent la musique.

Les méthodes traditionnelles d'étude de marché, comme les “call-out” et les auditoriums, deviennent obsolètes dans le monde digital d'aujourd'hui.    Bien qu'elles soient couramment utilisées par les radios, les tests auditeurs réalisés de cette manière présentent de nombreux inconvénients.    En fin de compte, ces méthodes de test traditionnelles ne reflètent pas correctement le comportement d'écoute réel des consommateurs et ne représentent pas un volume de data significatif.    C'est pourquoi les data de streaming sont devenues la nouvelle référence en matière d'études de marché. 

La recherche de data sur le streaming musical réduit votre temps de recherche de 3 semaines à moins de 2 jours.

Les gens écoutent de la musique en continu tout au long de la journée - au travail, en préparant le dîner, dans leur voiture, pendant leurs séances d'entraînement - et les data de streaming mesurent ce qu'ils écoutent réellement.    Cela donne une image plus précise de la façon dont la musique se comporte dans la vie réelle que ne le font les méthodes traditionnelles de test de la musique.  Les call-out exigent des auditeurs qu'ils prennent du temps sur leur journée pour aller devant leur ordinateur écouter des chansons avec des extraits de 7 secondes.     Et les auditoriums ne testent que le comportement d'écoute passive, alors que les auditeurs sont sur Spotify ou Apple Music à la recherche de quelque chose de nouveau qu'ils veulent écouter encore et encore. 

L'utilisation de la recherche traditionnelle et le monitoring sont du "backcasting". Utiliser MUSICDATAK, c'est faire du "forecasting".

Réservez votre démo gratuite. 

Notre équipe vous expliquera notre solution et répondra à toutes vos questions.

Nous analyzerons ensemble votre TOP 300

Vous pourrez voir les forces et faiblesses de votre playlist 

Vous allez en savoir plus sur les préférences de votre cible

Zoom meeting en 15 mins maximum.

Découvrir les nouveautés que votre cible adorent.